Survey » Result overview » All » Survey result

Form "International Tribunal on Evictions”

Monday 30 September 2013 3:40:41 pm

Informations générales

Cameroun
Yaoundé
arrondissement de Yaoundé 1er Quartier Longkak
Les habitants de Ntaba

Description du cas d’expulsion forcée

1 (a déjà eu lieu)
Le gouvernement a ordonné ces déguerpissements afin de détruire des habitations jugées vétustes, et tente de légitimer ainsi son action en la présentant comme un moyen de protéger les citoyens contre la vétusté de leur habitation ( maladie, risques naturels)
le nombre de personne victimes de ces déguerpissement massifs est estimé à 5000 constitués majoritairement des femmes et des jeunes dont on peut peut estimer à 75% ds femmes et jeunes
La raison officielle motivant ces expulsions massives est celle de l'urbanisation de la ville de Yaoundé et protéger les habitants vivant dans ce milieu dit insalubre contre les maladies et catastrophes naturelles qui peuvent en découler.
lors de cette opération plusieurs faits ont survenus dont on peut peut évoquer la destruction des habitations et les arrestations.
Plusieurs dommages ont été enrregistrés on peut citer entre autre les pertes en vie humaine car car quelques décès ont été signalé après ces opérations, la destruction des petits commerces, la perte des biens et des des dégâts corporels.
Les femmes et les enfants sont les plus les plus particulièrement affectés dans la mesure ou les expulsions ont entrainé la déstabilisation des familles . cela a également entrainé les faits sociaux suivants: les divorces, la misère,le développement du phénomène des enfants de la rue,le chômage, la misère et la déperdition scolaire chez les jeunes au sein des familles victimes
les autorités planifiant à l’expulsion sont les suivants: La communauté urbaine de Yaoundé assistée des forces de maintient de l'ordre, le ministère de l'Habitat et du Développement Urbain, le ministère des domaines du cadastre et ds affaires foncières

Mesures prises et suivi

sì (oui: lesquelles ? )
Les personnes expulsées sont soutenues par les organisations locales e nationale à l'instar des associations et ONG militant pour la défense des droits de l'homme dont on peut citer le RNHC et l'ONG ASSOAL
Dans le but d'empêcher l’expulsion, les personnes expulsées et les organisations qui les soutiennent avaient adressé des correspondances aux autorités compétentes afin d'éviter des déguerpissements sans aucune solution pour reloger des personnes victimes.
Pour réduire les expulsions, les organisations ont élaboré des mémorandum et pétitions pour la prise en compte du droit au logement au Cameroun et suspendre les opérations d'expulsions en cours
Les organisations de la société civile avaient saisi la commission nationale des droits de l'homme et au premier ministre dans le but d'obtenir réparation, mais jusqu'à nos jours aucune réparation n'a été entreprise de la par du gouvernement.
no (non)
Aucune solution ou alternative n'a été proposé aux communautés / personnes concernées les personnes expulsées ont été abandonné à eux seul sans aucune mesure d'accompagnement.
Dans le but de se prémunir d'expulsion futures, le Réseau National des Habitants du Cameroun a entrepris une réflexion qui a abouti à la rédaction d'une stratégie national pour le financement du logement social ou onze propositions ont été suggérées au gouvernement camerounais pour l'amélioration de l'habitat au Cameroun.
Il s'agit d'un plaidoyer pour la prise en compte du droit au logement au Cameroun et le réseau national des habitants du Cameroun prétend organiser la prochaine triennale des habitants à Yaoundé au mois de juin 2014 pour débattre sur les questions d'habitat.

Personne entrant les informations

kamdem mathieu
responsable chantier habitat
MAHAMUM (Maitres pour l'habitat et la mutualité)
BP 5268 s/c assoal cameroun
Cameroun
+237 75 22 72 43 / 71 17 98 25
mahamumgic@yahoo.fr
www habitatcameroun.net
Français
kamdem mathieu

Documents (télécharger)

No media file is available.

Conditions de publication

si (oui)
si (oui)